penser à télécharger l'image

SUCCESS STORY,

C’est l’histoire d’un chiddoukh qui se passe en Région Parisienne au milieu des années 80.

Aaron  faisait comme à l’accoutumée ses courses, dans l’hypermarché a moins d’une centaine de mètres, de l’immeuble ou il habitait, de bonne heure le lundi matin avant d’aller au travail. Aaron se trouve en début de rayon, a l’autre bout de ce même rayon,  une dame âgée de plus de 70 ans le regarde et s’avance vers lui, Bonjour Mr Aaron ,…. Bonjour Mme…..a qui ai-je l’honneur Madame?

Je suis Mme C la mère de Salomon C, mon fils me parle souvent de vous ! il vous apprécie, vous savez ? Oui tout à fait moi aussi, Madame je l’apprécie ….. Mon fils m’a parlé de vous a quelques reprises il vous apprécie et il vous respecte… oui tout à faitת je le sais Madame et sachez que c’est réciproque lui répond Aaron avec un grand sourire.

Mme C se tait et Aaron devient perplexe, ou va mener cette ‘entrée en matière’ ?…. …. Je peux vous être utile Mme ?  Euh, oui ….oui vous pourriez me rendre un grand service. … Aaron . encore plus perplexe regarde Mme C qui le regarde dans les yeux et se tait. Aaron qui est pressé par le temps, attend que Mme C  lui précise,…..

Mais en quoi, Mme C puis je vous être utile …. ?

Vous connaissez mon fils Salomon, il me parle souvent de vous, il suit les cours de Talmud avec vous a la rue des Lilas, et quelques fois vous le ramenez en voiture le soir, avec vous après les cours.

Je sais je sais, Mme je vous l’ai dit je connais votre fils, mais en quoi Mme que puis-je vous etre utile ?

Monsieur Aaron, puisque vous connaissez mon fils Salomon ….vous connaissez sans doute son âge aujourd’hui,….  Non pas vraiment, eh bien Mr Aaron, mon fils Salomon est sur le point d’avoir 38 ans maintenant c’est beaucoup  déjà !  C’est mon seul fils ! J’ai toujours veillé à lui donner une bonne éducation religieuse et je l’ai toujours poussé à être pratiquant,…mais il y a une  chose sur laquelle je ne suis jamais arrivé à l’influencer ! C’est qu’il se marie ….il faut qu’il se marie,… toute la vie juive, n’a de sens que si on la pratique en entier et en famille.

Il  est grand temps que Salomon pense à fonder une famille aujourd’hui j’ai près  de 70 ans et j’ai encore la force de lui préparer ses repas, et de lui repasser ses chemises et ses pantalons mais qu’en sera-t-il dans  5 ans ?  Serai-je encore en vie ? Aurai-je encore la force de lui préparer ses plats préférés et de lui repasser ses vêtements. Je n’en dors pas la nuit ! Je n’arrête pas d’y penser, vous Mr Aaron,  parce qu’il vous respecte, il entendra vos paroles….beaucoup plus que les miennes ! Alors faites une Mitswah (un Commandement) parlez-lui pour qu’il se réveille, faites le pour moi si ce n’est pas pour lui ! Faites-le pour lui, si vous ne le faites pas pour moi !  Le temps va passer de plus en plus vite ! …

Mais Mme C, tout ce que vous dites est vrai, moi aussi je respecte votre fils, et puisque vous me dites qu’il s’approche des 38 ans alors sachez qu’il a 3 ans de plus que moi, de quel droit, vais-je m’immiscer dans sa vie privée, c’est délicat, ce que vous me demandez !

Mr Aaron, Si vous avez un peu d’amitié pour lui : Faites-le ! Et moi, sa mère,   je me permets de vous le demander.  Mme C tourne les talons, en répétant Faites le Mr Aaron ! Mr Aaron veut répondre mais il ne sait quoi dire… sa gorge le serre, il veut répondre, mais Mme C est déjà sorti de ce rayon et elle est loin déjà dans un autre rayon !

Deux semaines après,  même jour de la semaine même heure, dans le même hypermarché Aaron se trouve dans un rayon en train de remplir son chariot, il lève la tête, et voit a quelque mètres de lui Mme C…. elle suit son chemin et dans quelques brèves secondes, elle va être à la hauteur de Aaron. C’est ce qui se passe : Aaron ne sait pas quoi lui dire, non pas qu’il était insensible à sa demande,.. mais malgré tout Aaron ne se sent pas ni assez intime, ni assez familier, pour s’immiscer dans la vie de Salomon.

Alors Mr Aaron vous avez parlé à mon fils ces dernières semaines?   Non,….. j’en suis confus l’occasion ne s’en est pas présentée et de plus cette dernière semaine j’étais en formation pendant 3 jours et ½ nous commencions plus tôt et nous terminions plus tard. Je n’ai fait que croiser votre fils pendant les cours de Talmud le soir , et pratiquement du fait de la formation que je suivais au travail qui commençaient de bonne heure le matin, souvent  j’ai dû partir le soir, avant la fin du cours de Talmud.

Aaron hésite a parler au jeune homme concerné

Madame, peut-être vous faudrait-il trouver quelqu’un de plus âgé que votre fils pour lui parler ! moi, je suis plus jeune que lui.

C’est vrai ce que vous dites, mais d’un coté nous n’avons pas quelqu’un de plus âgé que vous dans l’entourage immédiat, et d’un autre coté, si nous trouvions cette personne plus âgée que mon fils, encore faudrait-il qu’elle soit de bonne influence, …. que mon fils l’apprécie et qu’il la respecte.

– Quand vous revenez le soir ensemble et que vous le prenez dans votre voiture, c’est peut-être le moment de lui parler…..

– Je ne sais pas Mme,  à la fin du cours il est déjà tard le soir, et  on n’a pas toujours la disponibilité requise pour parler ou pour écouter, et dans ces circonstances il faut faire particulièrement attention à…. ne pas froisser…. à ne pas braquer……..

– Monsieur, Aaron mon fils vous apprécie, et il acceptera vos paroles en toute amitié, n’ayez pas peur allez y, parlez-lui…. C’est moi sa mère je vous le demande, c’est mon seul fils, je n’ai qu’un seul fils et je ne veux pas qu’il devienne un vieux garçon !  et Mme C…. tourne les talons et s’en va …..

Deux semaines passent et la troisième rencontre ne se produit pas. Aaron qui ne voyait pas comment faire sans heurter la sensibilité de Salomon se dit après tout elle a peut-être trouve quelqu’un pour accomplir cette délicate mission…….

– Une semaine après,le même jour à la même heure, Aaron  fait ses courses et prend des denrées de l’étalage dans les rayons et les dépose dans  son chariot, à l’autre bout comme par hasard Mme C fait la même chose et se dirige dans le sens inverse. …. Et bien sûr c’est la rencontre, Mme C :…

– Alors Mr Aaron vs avez fait quelque chose? vous lui avez parlé à Salomon?….. Mme C  est émue et a du mal à contenir son émotion, les larmes lui montent aux yeux … je vous en supplie Faites quelque chose, je vous promets qu’il ne vous en voudra jamais : c’est pour son bien et Salomon en est conscient….

– Je vous en supplie Mr Aaron faites quelque Chose parlez lui à  mon fils, parlez à Salomon…. au début c’est les semaines  qui passent puis c’est les mois, puis ce sont les années…. Il faut agir et Mme C reprend son chariot et s’éloigne ……

Aaron est dubitatif ! L’évènement s’est réalisé trois fois ! A trois reprises  il a entendu la même demande de la même personne !   Trois fois le même évènement cela ne peut pas être un hasard c’est plus tôt du C.iel que vient la demande, car trois fois c’est une Hazaka en hébreu dans le langage de la Torah (traduction c’est une forte présomption) que cela vient du Ciel d’ailleurs en hébreu le mot hasard se dit MiKRHe en Inversant l’ordre des lettres on en arrive à RKMiHe qui se lit Rak Mi H’ ce qui veut dire : cela ne peut venir que du Ciel…..

Aaron se décide alors à parler à Salomon, et comme le lui a suggéré Mme C il fera cela dans sa voiture en sortant du cours de Talmud et en raccompagnant Salomon  le soir à la maison. il y en pour environ 30 minutes de la sortie du cours à l’entrée du parking quand Salomon descendra de la voiture pour rentrer dans son appartement qui est tout prêt.

Ainsi fut fait !

C’est un jeudi soir, c’est-à-dire que l’on est fatigué de toute la semaine, dimanche matin on a étudié de 9h à 13h30 et puis le lundi le Mardi et le Jeudi soir on est allé étudier de 19h à 22h30 mais le lendemain c’est vendredi on commencera à se détendre et on quittera le travail, plus tôt: la plus part d’entre nous se sont arrangés, avec leur employeur, pour quitter le travail vers 15h30 ou au plus tard à 16h.

La lassitude du célibataire,  à faire des chiddoukhim

– Tu rentres avec moi ce soir Salomon ?

– C’est pas de refus ! C’est sympa de me raccompagner,

– C’est sympa d’avoir ta compagnie, je préfère discuter avec toi Salomon, plutot que rouler en silence pendant ½ heure !  Ta compagnie m’est agréable.

– Dis-moi Salomon, tu as bien compris le cours de ce soir,  pour moi c’était un peu nébuleux !

– Pour moi c’était plus clair que d’habitude,  davka (précisément ce soir), quand Elie donne son cours sur des pages du Talmud, comme celles-ci, ou le sujet est difficile, il prend en compte les difficultés  probables des élèves et là il explique vraiment plus lentement.

– Si tu as bien compris Salomon tu vas me rendre un grand service, dimanche dans les heures de préparation, tu prendras un petit moment pour réviser, ce cours. avec moi ?

– Pas de Problème, le dimanche matin ma havrouta  (mon binôme) ne vient pratiquement jamais avant 9h30, il habite loin d’ici, donc si tu viens à 9h00 on disposera d’une ½ heure pour réviser le cours d’aujourd’hui :

– Banco ! Ça marche ….  Je te remercie Salomon c’est gentil de me consacrer du temps !  seul je n’y serai pas arrive !

– Dis-moi Salomon, je vais chercher la voiture elle est garée dans la rue parallèle, et je repasse par là te prendre ou tu viens avec moi et on va prendre la voiture ensemble?

– je choisis la deuxième solution :

La préparation au chiddoukh

Dans la voiture,  Aaron s’adresse a Salomon:

– depuis que je me suis marié  il y a de cela  près de six ans, j’ai l’impression que le temps passe vraiment plus vite, je ne vois pas le temps passer. Quand j’étais célibataire c’était vraiment autre chose : j’avais plus le temps de vivre…..

– dis-moi Salomon tu penses quelques fois à te marier ?!

– Si je n’y penses pas, il y en a plus d’un au Beth Ha Midrach ( dans la Maison d’Etudes ) qui sont là pour me le rappeler ! ……Le Rav (Maitre) Untel ne rate jamais une occasion de me proposer de rencontrer tel ou tel chiddoukh, cela me fatigue après tout! Quel Investissement quand cela convient d’un coté c’est de l’autre coté que cela ne convient pas et quand de l’autre coté cela va bien c’est de ce coté ci que cela ne va pas.

– Je commence à en avoir marre! pratiquement tous les mois ils me font rencontrer quelqu’un,  moi je crois que je devrais oublier la chose  pendant un semestre ou même plus et puis après, quand ça viendra, …ça viendra…..

– Si on te fait rencontrer aujourd’hui des jeunes filles,  alors que tu as 38 ans, c’est que la chose reste encore faisable sans trop de difficultés ! demain si tu dépasses un certain âge eh bien tu pourrais avoir un peu moins de propositions et puis Salomon tu sais…. il y a des choses qu’il vaut mieux faire quand on est encore jeune ou relativement jeune …..

– Moi j’en ai marre de tous ces chiddoukhim!… de toutes ces rencontres… cela ne me réussit pas, le moment n’est pas encore venu, ….on va laisser le Ciel faire les choses.

– Tu sais Salomon que l’on a un devoir de hichtadlout (de mise en œuvre de moyens, de faire diligence)   à faire, la Mitswah (le Commandement)  de croitre et de se multiplier incombe à l’homme tu dois faire ta hichtadlout (tes diligences) mais là, tu me dis que tu ne veux plus que d’autres fassent des diligences pour toi !   Est-ce que tu vas vraiment le faire pour toi-même….., en toute sincérité

– Aujourd’hui plus tellement et à vrai dire de moins en moins ! tu Comprends Aaron  quand la fille me convient, c’est moi qui ne lui convient pas, et qund moi je conviens a la fille c’est elle qui ne me convient pas !  J’en ai marre d’essayer ! à quoi bon?, j’ai l’impression que tout est bloqué et que je n’y peux rien ! Alors je me dis à quoi bon d’essayer encore…..

– Tu sais Salomon tout le monde ne se marie pas à 19 ans et tout le monde ne se marie pas à 50 ans, chacun se marie à son heure, comme il est dit le jour de la Houpa ( le dais nuptial) le lieu de la Houpa et le/la conjoint/te avec qui on va faire ce grand pas….C’est au Ciel que cela se décide…..mais on a le devoir de montrer au Ciel que l’on veut accomplir ce commandement Div..  au fait tu as un chiddoukh en vue actuellement ? ?

– Pour te dire, Aaron j’en ai plein  ‘La Patate’ de tous ces chiddoukhim, et de plus le Maguid Chiour (Charge de Cours) me dit qu’il faut que je rencontre une candidate, mais moi je lui dis que je n’ai pas envie de rencontrer quelque candidate que ce soit, il m’oublie pendant 10 jours et puis il revient à la charge, là c’est la 3eme fois qu’il m’en parle: si je lui dis que non il va me faire la tète…..

– Au fait, elle a quel âge? elle a 32 ans  elle a le même niveau d’études que moi  et au niveau de la taille elle est grande je fais quand même 1,87 j’aurai voulu une fille qui fait 1.75 et on me dit qu ‘elle dépasse les 1.70

– Non ce qui m’ennuie c’est que je vais repartir pour un tour, j’en ai marre….

– Tu sais, Salomon il y a des choses qui  arrivent au moment où on s’y attend le moins…c’est vrai que c’est dur  de refaire un autre essai mais as-tu le choix ?

– En fait c’est Dimanche après-midi que tu la vois ? dans trois jours n’est-ce pas ? Alors vas-y c’est quoi l’enjeu ? Une heure ou au maximum deux à la terrasse d’un café ? Pourquoi ne pas tenter sa chance !  Tu vois bien dans notre cours nous  étions une quinzaine il y a un peu plus d ‘an trois étaient déjà maries, et tu faisais partie de la douzaine de célibataires: combien de célibataires reste-t-il aujourd’hui sept: Cinq se sont déjà maries,  c’est peut être bientôt ton tour !  il est temps que tu te maries…tu ne crois pas Salomon ?

– Tu parles comme tout le Monde….

– Bon fais comme tu veux Salomon, et si tu veux tiens moi au courant : peut- être qu’en discutant avec moi tu verras plus loin et peut être seras-tu amené à réfléchir autrement.  Ne te sens pas obligé Salomon, mais si tu le souhaites, je veux bien réfléchir avec toi….

– Ouais, mais maintenant c’est l’heure d’aller dormir, tiens je vais descendre maintenant avant que tu n’entres au Parking, je vais acheter des cigarettes, pour demain matin

– Salut Salomon, bonne nuit !

– Bonne Nuit Aaron !

Dimanche, finalement Salomon accepta de rencontrer la candidate, et il demanda à son chargé de cours qui lui l’avait proposé de n’en rien dire avant qu’il soit sûr qu’il y ait une suite à cette première rencontre. Il n’y eut pas de suite et de plus Salomon n’en reparla qu’à celui qui la lui avait proposée : il ne lui semblait pas justifier de rencontrer la candidate une fois de plus.

Lundi Soir et Mardi Soir Aaron raccompagna Salomon, après le cours, jusqu’à chez lui.  Salomon ne dit pas un seul mot de sa rencontre  à Aaron et dans son for intérieur, il était un peu surpris que Aaron ne le relance pas sur le sujet….Non Aaron parla surtout du travail, et des élections prochaines.

Jeudi soir cependant ce fut un peu diffèrent !

Aaron aborda Salomon ,   Alors finalement tu l’as rencontrée, la Jeune fille que voulait te présenter notre Chargé de Cours ? … ?

Oui, .. Oui je l’ai rencontrée, je ne savais pas tellement si j’avais envie de la rencontrer, mais Yaacov m’a répété, à trois reprises,  qu’il fallait que je la rencontre. Tant et si bien, qu’à la fin j’ai dit oui, mais à vrai dire j’y suis allé sans trop y croire, et Non,  Non et Non je n’y donne pas suite….

Ce n’est pas un peu dommage Salomon ? !  au niveau de l’âge tu m’avais dit que cela correspondait,  en ce qui concerne le niveau d’Etudes cela correspondait aussi et au niveau de la taille cela pouvait aller….alors qu’est ce qui n’a pas marché ? ….

Je ne sais pas ce qui n’a pas marché !

Peut-être qu’elle n’a pas joué le jeu ? peut-être que c’est toi Salomon qui n’a pas joué le jeu !? Tu en as parlé avec  notre Chargé de Cours?  il est bien plus âgé que toi et que moi, de plus il a déjà marié deux enfants, et il a été très actif dans le domaine des Chiddoukhim à l’intérieur de la Yeshiva  (Maison d’Etudes) ces dernières années : je crois que tu aurais eu tout intérêt à en parler avec lui.

Non Non !  Aaron je tourne la page !

OK Salomon, on va tourner la page comme tu dis, je ne veux pas savoir si tu as eu ou non raison de vouloir tourner la page, mais comme je n’étais pas là au début de l’histoire, je ne vais pas m’immiscer maintenant !

Par contre Salomon, j’ai le sentiment que tu n’es pas suffisamment  à l’aise avec le chargé de cours pour lui dire librement et spontanément ce que tu ressens après tes chiddoukhim et c’est quand même important de faire le point, parce qu’il ne s’agit pas seulement de toi mais aussi d’un autre être humain qui espère aussi fonder sa famille, cette personne là a le droit de savoir quel est le ressenti de la personne qu’elle a rencontrée : la priver de cette information c’est quelque part, la frustrer…..

Alors Salomon ce que je te propose de faire, une prochaine fois que tu es d’accord pour rencontrer une candidate à un Chiddoukh avec toi, c’est de dire à la personne qui te la propose et même si c’est notre Chargé de Cours, que tu feras le point sur ta rencontre avec moi, et tu lui préciseras que c’est moi-même qui t’ai proposé cette démarche. N’hésites pas à le faire, car dans le passé récent notre chargé de Cours m’a demandé d’intervenir sur certains chiddoukhim qui étaient bloqués, pour les débloquer et aller dans un sens ou dans l’autre. Je suis intervenu, certains se sont arrêtés et d’autres ont abouti. OK Salomon ?

OK Aaron.

Le chiddoukh d’après…

… ne se présenta, pour Salomon qu’un mois après ! La rencontre fut fixée à un lundi soir  et il était convenu que Salomon informe Aaron du résultat le soir même ou le lendemain c’est-à-dire mardi, mais ce ne fut pas le cas ni non plus le mercredi. Tant et si bien que jeudi soir en raccompagnant Salomon  chez lui, Aaron s’adressa à lui en lui disant, dis-moi Salomon Comment s’est passé ton chiddoukh lundi soir?

Il s’est passé comme d’habitude !

Quoi qu’est-ce que tu veux dire par là ? que tu ne donnes pas suite ? Salomon OK ne donnes pas suite !

Mais au moins, Salomon dis pourquoi tu choisis de dire Non ! le tout ce n’est pas de dire Oui ou Non mais dire la cause de ton choix de dire Oui ou Non. Et, nous les gens qui sommes autour de toi et qui voulons t’aider, nous sommes là pour bien vérifier que tout est clair, en toi. Tu comprends  que tout est clair en toi ! crois-tu que c’est vraiment le cas!

Salomon cela ne peut plus marcher comme cela ! tu dis trop facilement Non et surtout tu ne le justifies pas ! et avec moi c’est la troisième fois que cela t’arrive : Entends moi bien Salomon, je t’ai dit et je te le redis Salomon je comptes essayer de t’aider mais il va falloir que tu joues le jeu, il va falloir que tu sois sincère avec toi-même et avec moi, sinon Salomon je ne pourrai plus essayer de t’aider,  il faut que tu comprennes le temps investi ne doit pas l’être pour une cause perdue d’avance :  je veux dire pour des décisions que tu auras déjà prises, non il faut que tu n’ailles à quelque chiddoukh que ce soit que seulement si tu as la ferme intention de construire, sinon ce n’est pas la peine.

Si tu as déjà décidé d’une carrière de vieux garçon et que tu ne veux pas l’aboutissement de ces chiddoukhim  reconnais le de suite ! Mais saches que la vie est un long combat et à mon avis tu as encore la force de te battre et j’en suis sûr que tu as encore  de bonnes  chances de gagner, il faut jouer le jeu.

Salomon a changé de tête, et son visage reflète qu’il a bien reçu le message à 100% et pas moins !

Mais dis-moi, Salomon: Aujourd’hui qui te repasse tes chemises et tes pantalons? C’est ta mère, elle le fait sans doute avec une grande affection ! Tu crois qu’elle va avoir la santé pour le faire tout le temps ?

Au fait elle a quel âge ta mère, elle doit avoir pas loin des 70 ans, quand je la vois dans l’hypermarché à coté je vois qu’elle a un peu de mal à déplacer le chariot

Et dis-moi Salomon, les bons petits plats de cuisine traditionnelle que  ta  mère te prépare aujourd’hui, qui les préparera à sa place si tu ne te maries pas ? !

Ta mère, ton père rêvent sans doute d’être grand parent à l’âge qu’ils ont, tu ne crois pas qu’ils le méritent bien d’être grand-parent de deux ou trois petits enfants et même plus ! Pourquoi bon sang, les condamner à te voir vieux garçon, et à se voir ne pas devenir Grand Parent de leur vivant !

Tu sais Salomon, Qui veut voir ce que sera sa vie dans 15 ou 20 ans, voit la vie de ceux qui l’ont précédé et qui ont vécu la même situation il y a 15 ou 20 ans ! Et il n’y a pas de secret : tout est transparent ! Je peux te montrer des gens qui étaient il y a 15 ou 20 ans dans la même situation que toi aujourd’hui !

Aujourd’hui Salomon,  il y a des célibataires d’autrefois qui sont restés célibataires et qui sont devenus de vieux garçons et il y a heureusement d’autres qui se sont mariés un peu tard mais qui ont eu des enfants et qui sont rentrés dans le rang. C’est à toi de décider  dans quel parcours tu veux inscrire ton avenir, personne ne pourra le faire pour toi, personne ne décidera pour toi, alors décide de te marier et prie pour cela jusqu’à ce que le C.iel t’exauce….

N’oublie pas Salomon que dans quelques années ta mère ne pourra plus te repasser tes chemises et pantalons c’est le pressing qui le fera à sa place,  pas par affection mais pour l’argent que tu paieras et quant à tes plats préférés, forcément  ils n’auront pas, si tu restes célibataire,  la saveur que tu trouves dans les plats que ta mère te prépare actuellement, ou espérons-le que  ta future épouse préparera pour toi.

Et puis Salomon, c’est pas tout,…. les murs sont particulièrement silencieux…… il vaut mieux que tu trouves alors qu’il est encore temps une personne avec laquelle tu pourras vivre sans problèmes les trente années à venir et on est là pour t’aider…. Tu m’as compris ….car la solitude ne fait pas partie des belles choses de la vie !

Donc Salomon, tu vas essayer maintenant d’être plus constructif vis-à-vis de la prochaine personne que tu rencontreras, ne lui dis pas non de suite,  dis-lui que tu vas voir et puis Salomon fais-moi l’amitié de discuter ensemble de la suite que tu vas donner à ce prochain  chiddoukh, t’as bien entendu Salomon ?

Ne dis plus Non ! Dis je vais voir ! dis j’aimerais bien que l’on se rencontre une fois de plus (si tu sens que la chose te sourit ou présente un intérêt pour toi), et après on en parle. En d’autres termes Sois beaucoup plus positif, lors de ton prochain chiddoukh, tu verras que ça pourrait bien,… au moins….marcher un peu mieux !

La discussion entre Aaron était certes courtoise, mais amicalement cognitive, tout en évitant d’être indélicat ou offensant Aaron disait des choses finalement assez dures, à son ami Salomon, et il fallait qu’il lui fasse mal pour que Salomon se ressaisisse et change d’attitude……Mais oui mais oui, mon ami celle-là  aussi ne te convient pas tu as tout le temps de chercher ! aujourd’hui tu as près de 38 ans, demain tu seras près des 60 ans et tu n’auras pas moins de doutes dans ta tête, certainement beaucoup plus !

Réveille-toi Salomon, Réveille-toi Salomon, demain il sera peut-être trop tard demain il sera au moins encore beaucoup plus tard…. Bon sang !!

 

Le déroulement du chiddoukh d’apres

Chaque fois que Aaron prenait avec lui dans sa voiture Salomon, pour le raccompagner chez lui, il parlait toujours de choses et d’autres et bien sur si il y avait un projet de Chiddoukh dans les jours qui suivent. ils parlaient ensemble de cela. Quand Salomon avait des raisons objectives de ne pas donner suite, Aaron n’insistait pas ! Cinq semaines après une nouvelle proposition de chiddoukh arriva à Salomon qui cette fois-ci joua le jeu !  Il prit de lui-même l’initiative d’en parler à Aaron, un soir en revenant en voiture….

– Tu vois Aaron c’est Daniel qui a pris les renseignements et d’après ce qu’il dit cela pourrait bien convenir, il y a juste un détail c’est qu’elle habite à Toulouse, même avec le TGV  ça va prendre du temps et de la fatigue….

mais dis moi tu ne vas me dire que parce qu’elle habite Toulouse tu hésiterais à y aller . A mon D… ce qu’il ne faut pas entendre !!

Dis-moi   Salomon tu ne vas pas encore nous faire un caprice !! non C’est vrai que c’est fatiguant mais maintenant Salomon  t’as plus le choix il faut y aller !  toute la question c’est de savoir si tu y vas en TGV ou en Avion, mais d’une façon ou d’une autre Tu y vas !

Le rendez-vous fut fixé comme à l’accoutumée un Dimanche en milieu d’après-midi et le soir même, Salomon rentra à Paris. Bien que le voyage fut fait en Avion, il fut fatiguant, Salomon ne vint pas au cours du Lundi soir, mais arriva au cours du Mardi soir, et bien sûr il rentra en voiture avec Aaron.

 

Le chiddoukh  a bien commence !

– Cette fois ci, tiens ! c’est Salomon la gorge nouée qui ouvrit la conversation : Aaron comme tu l’as suggéré je te tiens au courant du résultat des courses, je ne sais pas pourquoi, peut-être parce que  j’ai révisé ma leçon plusieurs fois, mais j’ai fait ce que tu m’as dit et j’ai l’impression que cela marche que … cela pourrait marcher… à vrai dire je serais prêt à la rencontrer une fois de plus, ….j’espère qu’elle voudra bien ! qu’est-ce que tu en penses Aaron ?

– il y a une seule chose que je peux te dire c’est que la femme veut se marier plus que l’homme à tel point qu’il est écrit dans le Talmud qu’une femme serait prête à épouser un tanneur plutôt que de rester seule… à mon humble avis, vu son âge, elle a 32 ans elle devrait avoir envie de te connaitre un peu mieux…. On ne sait jamais mais à cet âge-là, généralement les jeunes filles se posent la question de savoir si elles vont connaitre le bonheur de mettre au monde un ou… des enfants….

– Donc mon cher Salomon si tu t’es montré un tant soit peu Gentleman, si t’étais pas trop regardant sur la note à payer. Lors de votre rencontre. Bien sur si tu sentais l’excellent parfum Masculin de chez G…, t’as tes chances …. Si tu trouves à cette Jeune Fille des qualités de cœur et qu’elle est communicante prie le C.iel  pour que tu sois le dernier Chiddoukh qu’elle aura fait et prie aussi le Ciel  pour qu’elle soit pour toi le dernier Chiddoukh que tu auras fait. …Qui sait Salomon de quoi sera fait demain ? peut-être,… espérons-le, dans un an, on fêtera la naissance de ton premier héritier Ah la la….

– Ce fut effectivement le dernier Chiddoukh de Salomon car ils se rencontrèrent quelques fois et bien conseillés tant Salomon que sa future épouse leurs rencontres furent de plus en plus constructives, et ils se marièrent dans la ville de résidence de la jeune fille à Toulouse.

Et cette belle histoire ne s’arrête pas là !

success story de chiddoukh

Selon la Loi Juive, le mariage est sacre: C’est le rapprochement de 2 ames « soeurs »

26 ans après, Aaron et son épouse sont invites au mariage du fils d’un de leurs amis a Bne  Brak a la limite de Tel-Aviv. Le mariage a lieu dans un des plus beaux salons de mariage de la ville :  Harmonot Hen. Les Salons de la Grace. A la fin de la soirée vers 23 heures, Aaron se lève pour serrer quelques mains et se séparer des autres convives et soudain il entend Aaron Aaron il se retourne et cherche qui l’a appelé… Aaron ne reconnait personne, il parcourt alors du regard, les tables environnantes , une fois de plus et ne reconnaissant personne, il reprend son chemin vers la sortie.

Il fait trois pas, et de nouveau il entend : Aaron Aaron… intrigue il s’arrête et de nouveau scrute toutes les tables pour voir mais bon sang qui l’a appelé: il ne reconnait personne, il hésite   et puis se dirige de nouveau vers la sortie. Même scenario que précédemment, mais cette fois ci il entend Aaron Henry DANONE, avec son deuxième prénom en français, et encore une fois il entend qu’on l’appelle de manière plus précise cette fois-ci  Mr Aaron Henry DANONE, vous êtes pries de saluer  vos amis ..!  Ca alors ! mais cette fois ci quelqu’un s’est leve et regarde Aaron qui ne le reconnait pas, alors dis-moi Aaron dis-moi Henry tu ne me reconnais vraiment pas ?  j’aurais tant change que cela je suis Maxime, le frère de José, tu ne te souviens pas ? la synagogue  ou tu venais prier le Chabat, les matinées d’Etudes le dimanche a la rue des Lilas  !

Oh la la Maxime tu me coupes le souffle, c’est vrai je ne t’ai pas reconnu mais regardons nous bien en face pas toi seulement tu as change, moi aussi, j’ai change j’ai eu de la chance que tu m’aies reconnu !

Mais dis-moi Aaron pourquoi ne t’es-tu pas assis a une table de français avec nous ces trois tables, il n’y avait que des français ! et de plus de la Région Parisienne des gens que tu as forcement connu.

Je suis arrivé a peu près a l’heure du mariage, mais pour me garer il m’a fallu 40 minutes et je me  suis gare un peu loin d’ici. Quand je suis arrivé la plus part des tables étaient remplies et je me suis assis là ou j’ai trouvé de la place, une table ou il n’y avait aucun francophone.

Maintenant c’est fait, alors ne perdons plus de temps présente moi tes amis. Maxime  présente quelques amis a Aaron Henry, puis un  jeune homme sportif élégant et au visage très noble s’avance Je suis Nathanaël C….., pardon vous êtes ?…..je suis Nathanaël C…..,

Vous êtes dites-vous  Nathanaël C…..,  Oui tout à fait !  Mais vous connaissez peut être Salomon C….., et comment si je le connais ! C’est mon père !!

Et dites-moi vous avez des frères et des sœurs… Oui j’ai un frère qui a un an de plus que moi et une sœur qui a deux ans de moins que moi ! nous sommes trois enfants : moi et mon grand frère nous étudions ici depuis déjà trois ans et ma sœur est restée avec mes parents.

Enchanté Jeune Homme, moi je m’appelle Aaron Henry DANONE et j’ai étudié au même endroit pendant quelques années le soir avec votre père quand il était célibataire et souvent je ramenais votre père en voiture, car il habitait chez ses parents pas très loin de chez moi.

N’oubliez pas de passer un chaleureux bonjour a votre père de ma part, vous verrez que cela lui fera bien plaisir.

C’est une vraie histoire de Chiddoukh qui a très bien marché, pour deux célibataires qui avaient avance dans l’âge.

Je crois que le facteur principal qui a fait la très belle réussite de ce chiddoukh,  c’était la sincérité des intervenants :…. pour accomplir un commandement de La Torah !

A propos de l'Auteur et du Blog

Une partie significative de la jeunesse juive se trouve influencée, par le mode de pensée de l'endroit ou elle réside et par conséquent a tendance a s’éloigner des valeurs traditionnelles. La volonté de l'auteur, qui connait les problèmes de la communauté et de ses célibataires, est de rappeler a ceux-ci, qu'il y a une méthode, pour maximiser les chances de trouver le conjoint que l'on cherche. Bonne Lecture !
Recevez mes 5 meilleurs conseils pour trouver votre âme sœur
Prénom *
  Email *
* champ obligatoire.  
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Les articles de référence

Tous les articles du blog sont intéressants pour votre projet de mariage. Cependant, si vous préférez aller à l'essentiel, je vous conseille de commencer par la lecture des articles qui suivent : ils vous aideront à réaliser étape par étape votre projet de mariage selon la loi juive.
  1. PRELUDE  Le Mariage  une Etape Importante de La Vie.....
  2. LA RECHERCHE du CONJOINT AUJOURD'HUI…. 
  3. LE CELIBAT UN GRAVE PROBLEME,  POUR INVERSER LA TENDANCE 
  4. LA METHODOLOGIE DU BLOG
  5. TOI & TA COMMUNAUTE (Les Avantages d'être Rattache a Une…)
  6. Aux Célibataires, COMMENT SE MARIER 
  7. LE ZIVOUG (LE COUPLE) 
  8. LE CHIDDOUKH PART 1 
  9. LE CHIDDOUKH PART 2                                                       

Posez-moi votre question

Vous avez une question se rapportant à la Vie de Couple, au Mariage, au Chiddoukh ? Posez-la en cliquant sur l'image. Réponse assurée sous 48 heures.
Trouver l'Ame-Soeur

Le Zivoug (l’Ame-Soeur)

 

 

 

LE ZIVOUG :

Toutes les informations sur le zivoug :

  • le couple, au sens de la Thora,
  • les connaissances de base sur le mariage,
  • les qualités indispensables pour une vie de couple réussie,
  • etc.
couple de mariés chiddoukh

 

LE CHIDDOUKH (1ère partie) :

Toutes les informations sur le chiddoukh :

  • la rencontre organisée au sens de la Thora,
  • les connaissances de base sur la rencontre organisée,
  • les intervenants – etc.
chiddoukh couple de maries après la houpa

 

LE CHIDDOUKH (2ème partie) :

Les différentes étapes du chiddoukh, de la prise de renseignement et la rencontre à l’étape finale, le mariage.

Tous les conseils pour réussir votre chiddoukh.