CÉLIBATAIRES JUIFS, Sortir du Célibat !

CÉLIBATAIRES JUIFS, Sortir du Célibat !

1. Célibataires Juifs, au moment de la décision

Les célibataires juifs, au moment ou ils décident de sortir de leur célibat, sont souvent confrontes a plusieurs problèmes, s’ils n’ont pas reçu une véritable éducation juive.

Dans notre vie quotidienne, nous agissons toujours, selon ce qu’il y a de plus vraisemblable à faire, des fois avec succès et des fois avec moins de succès, sans que cela puisse s’expliquer. L’exemple le plus probant est celui du représentant de commerce : il visite 30 entreprises dans le mois, pour faire le nombre de  ventes qu’il doit faire. Il mentionne les noms de ces clients potentiels dans ces prévisions de vente, les noms de ceux, dont il pense gagner la clientèle.

Combien de fois, il constatera qu’il y a une ou deux entreprises inscrites en prévisionnel qui ne deviendront pas clientes, et une ou deux entreprises qui, elles n’étaient pas inscrites dans le prévisionnel, mais qui, deviendront clientes.

On peut essayer de prévoir, mais nos prévisions ne se réalisent pas toujours à 100%. Et ceci, est tout aussi vrai dans la vie affective.

Dès lors qu’une action fait intervenir une autre ou plusieurs autres personnes, cela porte à conséquence. Nos prévisions, faites plus loin dans le temps, deviennent moins sures. Cela est encore plus vrai dans le cadre des relations affectives, et encore plus lorsqu’il s’agit de trouver le conjoint avec qui construire sa vie.

C’est pour cela que, le mieux que l’on puisse faire, sera d’agir selon ce que l’on désigne par l’hypothèse dite de plus grande vraisemblance, dans les démarches que nous avons a faire (ce que nous avions de mieux à faire)

Les étapes proposées ci-après procèdent du bon sens et de l’expérience constatée auprès des amis et des proches. Elles devraient, vous aider si vous faites actuellement des recherches en vue de trouver votre conjoint.

2. Célibataires Juifs: 10 principes a retenir, pour sortir du célibat

Pour les célibataires juifs, la mise en pratique des principes qui suivent, devrait vous aider a avancer plus surement

  • Ne jamais vous décourager, on se marie à tout âge, continuer à prier et à espérer que l’heureux jour viendra, persévérez dans vos recherches

 

  • Identifier s’il y a lieu, si vous cherchez depuis un certain temps déjà, les causes objectives au fait que vous n’avez pas encore trouve, la chaussure à votre pied. Attention, Notez bien que : quelques fois il y a des causes et quelques fois il n’y en a pas. C’est dans le Ciel Là-haut, que tout se décide, tout simplement l’heure n’est pas encore arrivée. Dans les textes sacrés, il est écrit en effet que l’heure, le lieu, et la date de la Houpa (mariage sous le dais nuptial) c’est le C.iel qui les fixe.

 

  • Si vous recourez aux services d’un professionnel, faites attention aux charlatans, et donnez votre préférence aux personnes recommandées par des personnes instruites en Torah, et disposant de solides références, que vous vérifierez par vous-même.

 

  • S’attacher à un Rav (Un Maitre authentique), ou une Rabanite pour vous guider dans l’étude de la Torah et dans l’évaluation des choix à faire lors de la prise de décisions essentielles, voire même existentielles

 

  • Avec le conseil du Rav que vous aurez trouvé, inscrivez-vous à un programme d’études de  Torah, pour y puiser les ressources nécessaires pour affronter votre épreuve du moment : à savoir le célibat. Déterminer ce programme d’études qui sera  hebdomadaire, et suivez-le,  le plus fidèlement possible.

 

  • Prier tous les jours, sans exception pour que le C… vous envoie le conjoint qu’il vous faut et qui vous est adapté, et que vous-mêmes vous lui soyez adapté(e).

 

  • Si au regard de vos connaissances en Torah, vous savez bien ce qu’est un Tsadik (un Homme Juste, au sens absolu du terme, et au comportement exemplaire), et que vous en connaissez Un de Tsadik qui bénéficie d’une grande notoriété,  allez a sa rencontre, exposez lui votre problème et demander lui  de vous accorder sa brakha (bénédiction) pour que vous trouviez rapidement le (la) conjoint (e) qu’il vous faut.

 

  • Si vous n’êtes pas très porté vers les Tsadikim et que vous êtes plutôt enclin ou attiré par les les hommes érudits d’Etudes de La Torah faites 8) plutôt que 7). Au lieu d’aller chercher la brakha du Tsadik aller vers un de ces grands Rabanim de votre génération, celui auquel votre ethnie se rattache (Généralement c’est ce qu’une grande partie des gens font, mais il y a toujours des gens qui vont vers des Grands de la Génération qui sont en dehors de leur ethnie.  Faites-lui la même demande qu’en 7)

 

  • Selon votre degré de pratique, rapprochez-vous, si il y a lieu, de communautés actives apparentées au monde Haredi (Orthodoxe) ou au monde Dati-Leoumi (Nationaux-Religieux) ou sinon rapprochez-vous des communautés qui ressemblent le plus à votre communauté d’origine, pour essayer d’y trouver la personne qu’il vous faut

 

  • Pour les personnes qui maitrisent parfaitement l’hébreu,  et qui ont des chances objectives de trouver une activité professionnelle en Israël, le fait de venir en Israël peut, quelques fois, présenter l’avantage de solutionner plus facilement leur problème de célibat. משנה מקום משנה מזל traduction :celui qui change d’endroit, change le cours de sa destinée.

Il y a 600,000 célibataires en Israël soit un peu plus de 300,000 hommes et un peu moins de 300,000 femmes, sur un petit territoire. Les gens sont assez ouverts, attentifs et  aidants.

 

Cependant, il faut faire attention : la décision de monter en Israël est une décision très sérieuse, et l’intégration n’est pas des plus faciles, il est recommandé de prendre l’avis de personnes compétentes pour bien construire votre décision de faire votre Alyah.

Bon Courage, vous allez réussir

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit − cinq =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>