l’âme-soeur prédestinée et l’âme-soeur que l’on épouse. LE ZIVOUG.

zivoug âme-soeur couple juif

Il y a une contradiction entre l’âme-soeur prédestinée, et l’âme-soeur que l’on mérite d’épouser selon la valeur de nos actions. Résoudre la contradiction

 

LE ZIVOUG :  Richone (Premier) ou Cheni (Second)

(LE COUPLE ou l’âme-soeur)

le Couple  Premier Initialement prévu, ou le Couple Second (celui qui dépend de nos actes de notre élévation morale, au moment de notre mariage)

 

Apparemment, il y a une contradiction entre ce qui est écrit dans les Pirkei Abot (les Maximes de nos Pères) : à savoir 40 jours avant la naissance d’un garçon, une voix Céleste proclame dans le ciel: ‘La fille de Untel est destinée à tel garçon (prédestination) et ce qui est mentionné, dans les textes sacrés: Le C.iel dans sa Providence occupe son temps à former les couples: a tel conjoint, il attribue en fonction de ses actes,  telle conjointe.

 

  1. LE COUPLE ou l’âme-soeur:  LE ZIVOUG 

La réunion des âmes-‘soeurs’ (la formation des couples) dans la Torah

Le mariage dans le langage courant c’est la réunion de deux âmes-soeurs de deux moitiés d’une même âme. Cette idée est exprimée dans la Torah : les commentateurs expliquent qu’au départ, en premier lieu, D… créa un être unique un premier Homme et une première Femme réunis, c’est-à-dire formant une seule et même chair.

Mais D… vit la nécessité de séparer la Femme de l’Homme (suite…)